Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Nicolas Simonneau | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Nicolas Simonneau

Résumé

 

Nicolas Simonneau

Que faire de ce corps qui tombe

 

CRÉATION

 

Informations pratiques

en résidence à l'Usine
du 10 au 21 avril


Détails

Invité lors d’un Laboratoire à l’Usine en 2015, Nicolas Simonneau s’était alors entouré de divers artistes - comédiens, danseurs, vidéastes… - pour amorcer une expérimentation autour du suicide. A l’issue de ce temps de recherche est née l’envie de mettre en scène ce sujet tout aussi fascinant qu’effrayant. Ainsi Nicolas Simonneau – comédien et régisseur vivant et travaillant à Toulouse –poursuit l’aventure avec une équipe pluridisciplinaire pour créer Que faire de ce corps qui tombe.

 

Sur le plateau, tout au long du processus de création, l’équipe tentera de disséquer tout ce qui se rattache à la thématique du suicide, pour explorer la multitude de façons de se donner la mort, mais aussi les raisons qui poussent les individus à passer à l’acte.

Loin de l'étude sociologique ou encore du playdoyer « pour ou contre », Que faire de ce corps qui tombe peut être absurde, brouille les pistes, laisse des traces, provoque, parfois. Le tout pour questionner plus largement l’identité, la norme, la trace.

Que faire de ce corps qui tombe est un prétexte à l’exploration artistique d’un thème à la fois vaste et grave, une ouverture du champ des possibles, une mise en scène de trouvailles en tout genre, un exercice d’humour, tantôt noir, tantôt dérisoire. 

Des portraits singuliers d’hommes et de femmes se révèlent grâce à une multiplicité de parcours : une variation collective autour de la disparition, de la perte, du manque pour fouiller l’alchimie complexe de chacun, questionner ce qui nous limite, ce qui nous range dans des cases. 

Une écriture collective instinctive pour créer un théâtre visuel et performatif où les corps, le texte, l’image et la musique s’entremêlent

 

Nicolas Simonneau

Né à Niort en plein mois de décembre en 1972, Nicolas Simonneau est autodidacte.

Guitariste-chanteur dans le groupe de punk rock Headache, mais aussi éclairagiste auprès de plusieurs compagnies de théâtre, c’est avec la compagnie de cirque les Têtes en l’Air qu’il se confronte à la scène en tant que comédien. Pendant 5 ans, il sera Monsieur Loyal dans Le Palais Nibo et ses Pensionnaires, mis en scène par Pierre Maurice Nouvel. Il y développe l’art de la rhétorique et du boniment.

Depuis, Nicolas Simonneau affectionne les projets in situ, où improvisation et expérimentation se côtoient. Il travaille régulièrement avec le collectif de vidéastes toulousains le petit cowboy.

Il est interprète dans Memento Mori, une performance de Cécile Grassin (cie APPACH), dans Les Forains de la compagnie du Périscope.

Aujourd'hui, il souhaite se confronter à l'écriture et à la mise en scène avec Que faire de ce corps qui tombe.

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.