Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Fin d’interdiction de stationner opus 8 | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Fin d’interdiction de stationner opus 8

Résumé

Sandrine Maisonneuve

Fin d’interdiction de stationner, opus 8
Mouvements en territoire familial



Informations pratiques

samedi 23 septembre 2017 à Toulouse et Tournefeuille
 à 10h au Salon de thé JDT – Place de la Trinité - Toulouse

> attention annulé !
à 11h30 au Musée des Augustins - Toulouse > Je réserve !
à 18h à l’Usine > Je réserve !

gratuit - en intérieur et extérieur - tout public

 

samedi 7 octobre 2017 à 19h à l’Usine > Je réserve !

gratuit - en intérieur et extérieur - tout public

 

sur réservation uniquement

 

 


Détails

Depuis mars 2016, la chorégraphe Sandrine Maisonneuve va à la rencontre de trois familles pour explorer l’intime de leur espace privé. Accompagnée par la danseuse Silvia Di Rienzo, la compositrice Yoko Higashi, le créateur lumière Hervé Dilé ainsi que les vidéastes et photographes Erik Damiano et Loran Chourrau, elle interroge ces mouvements en territoire familial jusqu’à leur prolongement vers l’extérieur, dans l’espace public.

 

En parallèle, dans le cadre d’un laboratoire, la chorégraphe explore la composition instantanée avec cinq danseurs amateurs. Invités sur des temps d’expérimentation et de recherche à l’Usine, ces « peseurs » se frottent à la performance et partagent leurs pratiques avec les familles lors d’ateliers communs.

A l’occasion de ces deux derniers temps de performance avec les familles et peseurs, Sandrine Maisonneuve poursuit l’exploration du cocon familial et en extrait le mouvement dans des espaces extérieurs.

 

Samedi 23 septembre, les familles s’emparent d’un territoire inconnu en résonnance avec le rythme singulier de leur foyer. Carrière, salon de thé et musée sont autant d’univers à investir pour dévoiler l’intime, le lien, amplifier les gestes du réel, mêler la fiction, détourner les usages et inventer son terrain de jeu.

 

Samedi 7 octobre, familles et peseurs prolongent cette tentative dans l’espace public et évoluent dans l’Usine. Un parcours in situ où costumerie, espace d’hébergement ou encore atelier de construction sont transfigurés pour laisser place aux mouvements familiaux.    

 

 

Sandrine Maisonneuve

Sandrine Maisonneuve, danseuse, performeuse, chorégraphe et formatrice, a étudié au Conservatoire à rayonnement régional du Grand Avignon, puis au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon. Interprète pour de nombreux chorégraphes (Christiane Blaise, Yann Lheureux, Mohamed Shaffik, Christophe Haleb, Olivier Dubois, Abou Lagraa, puis Tomeo Vergès), elle rencontre le chorégraphe et performeur Julyen Hamilton en 2003. Elle se forme alors à la composition instantanée qui deviendra son axe d’expression et de recherche privilégié pour ses projets personnels. Elle intègre le processus de pensée et d’écriture en temps réel à tous ses champs de recherche artistique. Interprète et proche collaboratrice du chorégraphe catalan Tomeo Vergès, Sandrine Maisonneuve a déjà participé à plusieurs projets menés ou accueillis par l’Usine : Que du bonheur ( ?) dans le cadre des Nuits Bleues # 1 ; ZIG ZAG, le 7e opus de Fin d’interdiction de stationner ; à l’occasion d’une performance créée in situ avec Andréane Leclerc dans le cadre de L’Européenne de Cirques, ainsi qu’HYBRIDE, un programme d’échange franco-japonais.

 

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Bouton Play/Pause
/
Barre d'outils