Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

L’Agit | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

L’Agit

Résumé

L'Agit

Nous étions debout et nous ne le savions pas

Informations pratiques

Sortie d'Usine
vendredi 15 mars 2019 - 20 h
à l'Usine

durée : 1h30 - en intérieur - à partir de 12 ans

gratuit

   billetterie en ligne   

 

en résidence du 17 au 21 décembre 2018 et du 11 au 17 mars 2019 à l’Usine


Détails

L’Agit déploie depuis plus de vingt ans un théâtre itinérant et populaire basé sur l’ouverture et la transmission. l’Usine l’accueille en résidence autour de la pièce Nous étions debout et nous ne le savions pas, d’après le texte de Catherine Zambon. Une réflexion sur les luttes et les résistances citoyennes.  

 

Notre Dame des Landes, Sivens, Roybon... autant de noms et de lieux qui nous évoquent des sites occupés par leurs habitants. Ici contre un barrage, là contre un aéroport ou l’implantation d’une ferme-usine, partout des gens s’organisent, se mobilisent et agissent pour défendre un territoire que l’on rentabilise au mépris des hommes, des animaux et de la terre. En quelques mois, les citoyens deviennent opposants, résistants, militants. Catherine Zambon est partie à la rencontre de tous ceux qui luttent contre les modèles dominants. Nous étions debout et nous ne le savions pas est un texte qui parle de la prise de conscience et de l’engagement. Comment lutter ensemble ? Qu’est-ce que cela produit de résister ? Les réponses constituent l’encre de ce texte que L’Agit met en scène, pour arpenter avec nous les chemins de traverse et rendre hommage aux hommes et aux femmes qui s’engagent.

 

L’Agit 

L’Agit est une compagnie toulousaine qui place son action dans l’itinérance. Son chapiteau est un espace de liberté qui se nourrit des problématiques rencontrées au cours de ses voyages. En écho aux préoccupations actuelles, leurs créations parlent de différences de culture, d’identité, des origines et de l’intime. Toujours au plus proche des publics, la compagnie a joué dans des prisons, des hôpitaux, des quartiers populaires et des zones rurales éloignées. Fondée par le comédien et metteur en scène François Fehner, figure du théâtre militant, L’Agit a notamment créé à Empalot et au Mirail Boucherie de l’espérance, ou Palestine trahie de l’auteur algérien Kateb Yacine et Moha le fou, Moha le sage de Tahar Ben Jelloun en 2015. 

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.