Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

La Tangente du temps / Alejandra Flichman | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

La Tangente du temps / Alejandra Flichman

Résumé


Détails

Alejandra Flichman

La Tangente du temps

En résidence sur le territoire de Villemur-sur-Tarn et La Reynerie en mars, avril, mai et juin 2021

La Tangente du temps d’Alejandra Flichman est un projet d’infusion porté par l’Usine, Centre national des arts de la rue et de l’espace public (Tournefeuille / Toulouse Métropole) en partenariat avec L’UsinoTOPIE, fabrique des arts de la marionnette, avec le soutien spécifique de la Ville de Toulouse au titre de l’appel à projets Culture - Politique de la Ville 2019, du Conseil départemental de la Haute-Garonne, de la DRAC Occitanie et du réseau EnRueLibre.

 

 

«  Je développe des projets, dans lesquels la danse s’écrit en fonction d’une architecture mobile et du paysage. C’est la deuxième structure en bambou que j’explore. »

 

l’Usine – Centre national des arts de la rue et de l’espace public invite la danseuse circassienne Alejandra Flichman à mener un travail artistique avec les habitant·es de deux territoires dif­férents : Villemur-sur-Tarn et la Reynerie à Toulouse.

 

Elle imagine pour la restitution du projet l’écriture d’une balade tantôt urbaine, tantôt rurale, appelée La Tangente du temps qui va se construire au fil de ses résidences avec les habitant·es. Au cœur de sa démarche : ralentir le rythme de nos déplacements pour créer des points de rencontre dans ce qui nous relie à l’espace, au temps et aux autres. La danseuse aérienne est accompagnée d’une structure mobile conçue par Patrick Vindimian et construite par Hervé Dilé, en perches de bambou et cordes auto-tendues. Ensemble corps et objet vont évoluer dans le paysage le temps d’un parcours à la croisée de la performance, de la danse et du land art.

 

Afin de permettre un premier temps de rencontre entre l’artiste et les habitant·es, la Médiathèque Grand M accueille l’exposition des sphères en bambou et vous donne rendez-vous le dimanche 11 avril pour rencontrer Alejandra Flichman, la Sferkubik et découvrir la suite du projet.

Retrouvez-là ensuite tous les mois sur le quartier à l’occasion de ses résidences, et participez à une expérience sensorielle et artistique.

 

 

 

Suivez le projet sur la page Facebook de "La Tangente du Temps" !

 

 

Alejandra Flichman
« Artiste d’origine circassienne, de la région aérienne, j’ai toujours travaillé la danse en lien avec un agrès (trapèze, tissus, cerceau...). Depuis une quinzaine d’années, je travaille essentiellement dans l’espace public, urbain ou naturel, avec des compagnies comme K.M.K ou Ilotopie. Ces dernières années, mes recherches se construisent en lien avec des plasticiens, des scénographes. Je développe des projets, dans lesquels la danse s’écrit en fonction d’une architecture mobile et du paysage. 

C’est la deuxième structure en bambou que j’explore. 

Je suis par ailleurs très investie dans les circuits courts alimentaires, la mise en relation entre les paysans et les mangeurs des villes.

Je tente de mener des projets artistiques où la transversalité et une attention particulière aux communs et à la transformation sociale vont de pair. »


Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Bouton Play/Pause
/
Barre d'outils