Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Pierre-Louis Gallo / Cha ô | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Pierre-Louis Gallo / Cha ô

Résumé

Compagnie Les Ribines 
Pierre Louis Gallo

Cha ô


Détails

Les deux Centres nationaux des arts de la rue et de l’espace public en Région Occitanie  : Pronomade(e)s en Haute Garonne (contexte rural) et l’Usine (contexte urbain) invitent conjointement Pierre-Louis Gallo, issu de la FAI-AR (Marseille), pour un projet unique autour d'enjeux métropolitains et hors métropole : comment sont vécus les deux territoires par ceux qui y habitent et par ceux qui les côtoient? Quelles synergies? Quels flux? 

 

A force de chercher, mes yeux se sont fatigués et ma vue a baissé.
Au fur et à mesure que j'avance, le paysage se modifie, voire disparaît.

Pierre-Louis Gallo

 

Ça ne vous est jamais arrivé de vous sentir d’un coup perdu, de ne plus reconnaître les lieux ? De ne pas avoir de point de chute ? 

...d'avoir la sensation que quelque chose bascule...

Et puis ils ont commencé à creuser la colline, si bien qu’elle s’est effondrée.

Et le château a disparu.

Mais il avait pas vraiment disparu…

Encore un mythe pour nous endormir…

 

Cha ô est la quête d'un arpenteur sur plusieurs paysages tremblants, là où une faille trace son sillon.
Parti un jour de chez lui, il gravite les collines, marche en quête du Cha ô, se perd, bute, revient sur ses pas, va là où il y a du bruit.
Là où il fait riper son pied, sa langue râpe le bitume et fait remonter le réservoir mythologique de la zone Cha ô (récits, apparitions, images retournées, troubles langagiers, courants d’air, bugs).  
Le Cha ô est une aventure sur un vaste territoire d'une colline à l'autre. Conçu comme une boucle de Marseille à Marseille, en passant par la chaîne volcanique cantalienne, les carrières d'ardoise bretonnes et les monts des bassins parisien et toulousain, Cha ô est une fable itinérante qui fait à chaque fois escale sur un site fragile ou en transformation. Elle retrace la rencontre d'un arpenteur avec des lieux bouleversés par le passage d'une faille, qui livre ses perturbations à effets différés (chute, réminiscences, apparitions).
En immersion sur la zone Cha ô, l'arpenteur part en quête des impressions et des points de vue de ses occupants, autour du paysage qu'ils habitent et ses sous-couches.
Il se fait alors le réceptacle des manifestations de la faille, et invite le public à en faire l'expérience.
De là naît la langue Cha ô, compilation de récits, d'images et de parlés d'ici-bas.
Rendez-vous pour une errance guidée, une logorrhée déambulatoire aux abords d'une colline, là où le paysage sème le doute et où se mêlent les perceptions entre vrai et faux, réel et fiction." 

Cha ô  - Compagnie Les Ribines - Pierre-Louis Gallo © Philippe Kirsch

 

distribution > avec Pierre-Louis Gallo, Charlotte Petitat / regard extérieur : Marie Delaite / graphiste-scénographe : Jérôme Coffy / dessinateur : Manu Berk

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.