Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

La Zampa / Monochrome Circus | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

La Zampa / Monochrome Circus

Résumé

La Zampa

&

Monochrome Circus

dans le cadre de HYBRIDE

un projet de coopération avec le Japon

 

 


Détails

Cette note d’intention est le point de départ de La Zampa pour sa rencontre avec Monochrome Circus, compagnie de danse contemporaine de Kyoto. Pensées comme un laboratoire d’expérimentation et de recherche, ces résidences offrent un espace-temps de croisement des pratiques en espace public.


« La nuit est un espace...
Puisque notre prochaine création, La belle humeur, interroge la nuit, nous pouvons donc rêver. Rêver d’un laboratoire avec une autre compagnie, qui elle aussi s’interroge sur la place du corps aujourd’hui dans ses espaces de représentations. Rêver de créer un lien avec le Japon. Rêver d’être là et ailleurs en même temps, tout simplement.
Dans La belle humeur, nous partons du postulat que nous sommes nuit, que notre corps possède en lui l’unité de la dissimulation et du dévoilement, que nous sommes ce va-et-vient.
Ce mouvement, qui ne cesse de recomposer la géographie des corps, lui offrant ainsi une lecture polysémique, nous permettrait d’être au plus proche de ce que nomme le philosophe Jean-Toussaint Desanti « le côté fâcheux de la nuit : obscenus dira-t-on ». Ce qui repousse la vue et pourtant se montre ; ce qui doit rester secret et pourtant s’exprime.
Si la nuit a pour cause immédiate le retrait du regard, c’est aussi un déplacement des sens. Dans le désordre nocturne, nous perdons un peu la certitude de nous-même. Nous y voyons là l’opportunité d’un décentrage, une occasion de réexaminer la nuit sous un nouvel angle, une manière de sortir de nos intellects occidentaux. »

 

 

 

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Bouton Play/Pause
/
Barre d'outils