Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Ceux qui vont mieux / Sébastien barrier | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Ceux qui vont mieux / Sébastien barrier

Résumé

SÉBASTIEN BARRIER

Ceux qui vont mieux

 

Informations pratiques

 

vendredi 28 & samedi 29 janvier 2022

à 20h30

à l'Usine

durée : 2h- tout public

tarif plein : 10€ / tarif réduit : 5€ / tarif jeunesse : 3€

 

réserver

 

 


Détails

l’Usine et Sébastien Barrier ont toujours nourri une relation de proximité, d’amitié et de fidélité. Après Ronan Tablantec, GUS, Chunky Charcoal ou encore Savoir enfin qui nous buvons, l'artiste aux multiples talent est de retour à l'Usine avec sa nouvelle création.

 

« Sébastien Barrier célèbre ses héros : son père, le poète Georges Perros, un curé inconnu et les deux musiciens du groupe de post-punk britannique Sleaford Mods. Naguère en proie à la mélancolie, ils vont mieux aujourd’hui. Comment s’en sont-ils sortis ? Sébastien les regarde, les filme, les écoute. Il raconte, chante, et nous parle. En conjurant le pire pour le meilleur, il crée un rituel qui relie. Quoi de commun entre un séminariste défroqué, un curé ivoirien appelé en France pour cause de crise nationale des vocations, un poète qui croit à l’amitié et le duo de Nottingham, Andrew Fearn et Jason Williamson, qui hurle sa haine d’une société qui broie les humains ?
Sébastien Barrier lui-même: l’auteur et acteur, poète, prêcheur, pécheur et punk à ses heures.
Est-ce le même goût du péril qui pousse le curé, le conteur, le chanteur, à se tenir debout face aux autres, pour prendre la parole? L’artiste recoud entre elles ces tranches de vie éparses qui ont jalonné son existence, sous forme d’une collection d’images, situations et entretiens plus ou moins improvisés. Avec doute et ferveur, avec tendresse et ironie, en musique et en silence, il rassemble ses ouailles d’un soir pour honorer ensemble ce qui fait aller de mieux en mieux. »
Mélanie Jouen

 

 

Sébastien Barrier

 

Sébastien Barrier, la quarantaine bien tapée, est fils de travailleurs sociaux sarthois. Cela n’explique qu’en partie son rapport pathologique et jubilatoire à la parole, qu’il subit et travaille depuis son plus jeune âge.

Après des études avortées en faculté de lettres il se frotte aux arts du cirque à Toulouse, et entame de longues expériences en compagnies, parmi lesquelles le Phun et le GdRA.

Pendant une dizaine d’années il promènera son personnage, Ronan Tablantec, alter ego marin-prêcheur douarneniste, friand de prises de parole urgemment documentées, particulièrement poreuses aux contextes qui les accueillent.

En 2014 il crée Chunky Charcoal, projet graphique et musical, entre messe sans dieu et ode à la perte, aux côtés de Benoît Bonnemaison-Fitte et Nicolas Lafourest.

Sébastien Barrier est artiste associé du Grand T depuis janvier 2015.

 

 

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.