Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Marlène Llop et le collectif BallePerdue / Asile Club | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Marlène Llop et le collectif BallePerdue / Asile Club

Résumé

expérimentation in situ

Marlène Llop

Asile Club


Détails

Entre théâtre et performance, une proposition orchestrée comme une partition visuelle et musicale.

Avec 3 comédiens, 1 musicien, 1 paysage.

Écrit en 26 chapitres, comme des évangiles profanes et anarchiques, Asile Club s'empare de la question migratoire et retourne la caméra sur soi, l'autre et le lapin.

 

Dans cette zone, les hommes errent, se méfient, se défient. Du Radeau de la Méduse au FC Lampedusa, d'un dialogue entre Dante et un hooligan au Procès de l'humanité, ces hommes provoquent la folie d'un monde et soufflent sur les cendres de sa renaissance. 

 

Silence. Ciel ouvert. 

Asile Club est un flash de propagande poétique.

 

Le texte d'Asile Club fait écho à la parole de Hassan David, jeune ivoirien, qui après des mois de traversée, se retrouve coincé en haut de la barrière de Melilla, frontière entre l'Europe et l'Afrique. Avant de descendre, il se lance dans une bravoure de la dernière chance : se raconter. Une parole de résistance d'un Homme à hauteur du Monde.

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Bouton Play/Pause
/
Barre d'outils