Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Yann Frisch | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Yann Frisch

Résumé

Yann Frisch 

Compagnie l'Absente

Le paradoxe de Georges

cartomagie nouvelle

 


Détails

En 2010, Yann Frisch crée un numéro de magie qui l’amène à faire le tour du monde. Il est aujourd’hui artiste associé au Théâtre du Rond Point comme Clément Debailleul, Valentine Losseau, Rapahël Navarro, Etienne Saglio, et participe à inventer et écrire une nouvelle voie pour ce champs artistique qui s’est longtemps cantonné à des performances, certes spectaculaires, mais peu empreintes d’une intention artistique.
De novembre 2017 à mars 2018, Yann Frisch et sa compagnie, L’Absente, posent leurs valises à l’Usine pour créer l’intégralité de leur nouvelle création : Le Paradoxe de Georges. Ils investissent l’atelier pour y bâtir un théâtre itinérant dans lequel le spectateur est au cœur de ce qui s’y trame : un espace privilégié où l’on parlera de magie et où l’on en fera tout un programme…

 

Que signifie le fait de venir voir en toute conscience quelqu'un d'autre faire semblant de produire des miracles ? Qu'est ce qui est en jeu à ce moment précis ? Quel est l'état d'esprit du spectateur qui vient voir un spectacle de magie ? Vient-il chercher du doute ou au contraire cherche-t-il à se rassurer ?

Quel est son parcours à l'intérieur du spectacle ? A quel moment va-t-il suspendre son refus de croire ?

 

Le Paradoxe de Georges est un hommage au spectateur, qui reste le plus manipulé de tous les objets que manipule un magicien.

C'est aussi un hommage à cette belle et grande discipline qu'est la magie de cartes, emblématique de la magie moderne. Les cartes seront les partenaires idéales pour développer tous ces concepts, tout en maintenant le spectateur dans l'expérience concrète de l'émotion magique, qui n'est ni l'émotion de l'étonnement, ni celle de la surprise, mais bel et bien celle d'un bouleversement intérieur, d'un chavirement des sens, d'une intime étrangeté.

 

Yann Frisch

Yann Frisch est fasciné depuis l’enfance par les techniques et l'univers du cirque et de la magie. Il se forme d’abord l’école de cirque du Lido (Toulouse) où il développe le jonglage et découvre le clown. Art auquel il se forme par ailleurs lors de stages avec Sky de Sela, Eric Blouet, Cédric Paga alias Ludor Citrik, Michel Dallaire. Sa rencontre en 2008 avec Raphaeël Navarro et la magie nouvelle est fondatrice pour son parcours artistique. D’évidence, la magie est son premier langage.

En 2010, il crée une forme courte, Baltass : c’est avec ce numéro de magie qu’il tourne dans le monde entier et qu’il obtiendra les titres de champion de France, d'Europe et du monde. En 2013, il fonde sa propre compagnie, L’Absente, avec laquelle il crée son premier spectacle, Le Syndrome de Cassandre - toujours en tournée. La même année, le musicien Ibrahim Maalouf fait appel à lui pour cosigner un spectacle programmé au 104 à Paris, avec 50 musiciens franco-libanais, puis pour jouer en première partie d’Illusions à l’Olympia... Parallèlement à ces projets, il crée Oktobre avec 3 complices du Lido ; lauréats du dispositif Circus next, ils tournent cette création à travers le monde pendant 3 ans.

En juin 2016, il est l’un des auteurs interprètes de Nous, rêveurs définitifs au Théâtre du Rond Point, un cabaret orchestré par la compagnie 14:20.

En décembre 2016, il joue dans Terabak, un cabaret mis en scène par Stéphane Ricordel, dans lequel il tient le rôle de Monsieur Loyal et de prestidigitateur…

 

 

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Bouton Play/Pause
/
Barre d'outils