Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Les 198 os | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Les 198 os

Résumé

Les 198 os

Jacqueline City tour

échappée insomniaque


Détails

Après Bing I Bang Fondement Effondrement en 2012, l’Usine accueille la compagnie toulousaine Les 198 os pour sa nouvelle création : Jacqueline City Tour. Virginie Baes et Hélène Olive, accompagnées de la comédienne Domi Giroud, inscrivent leur démarche au cœur de l’espace public pour en révéler les singularités du quotidien. C’est à bord d’un bus que vous pourrez découvrir leur travail à l’occasion d’une Sortie d’Usine, première étape de leur création.

 

Si les murs de la ville tombaient, il resterait les gens qui y vivent.

Jacqueline City tour est un voyage dans cette ville débarrassée de son architecture. Saut à la ligne

Notre guide Jacqueline partage avec les voyageurs sa connaissance des habitants, ses collections d’émotions, ses souvenirs, de petites et de grandes histoires réelles et imaginaires des personnes rencontrées. Elle imbrique, tisse, maille le quotidien et le fantasmagorique,
le vécu et le rêvé de la ville habitée.

La compagnie Les 198 os met en place un dispositif invitant le public voyageur à se rendre disponible à la découverte et à la rêverie, et propose une méditation sur l'à-côté. Les passagers peuvent voir un monde, être au centre d’un monde et à l’écoute de l’infime, de l’ordinaire et de l’infra-ordinaire. Le paysage que nous allons traverser est donc le premier complice de Jacqueline. L’un et l’autre se répondent, entrent en résonance et dialoguent.

 

Les 198 os

Expérimenter un déplacement du réel pour mieux en saisir l’infinie qualité
dans des formes scéniques hybrides et participatives qui mixent
installation, création sonore et performance théâtrale.

Les 198 os propose un théâtre atypique et pluridisciplinaire, une écriture sensible et poétique qui posent les relations humaines au cœur des créations. La parole intime est transportée dans l’espace public pour inventer des mises en relation « frictionnelles » uniques.

Virginie Baes, metteur en scène, et Hélène Olive, scénographe, se saisissent du réel ou des fragments de réels qu’elles captent, attrapent et cueillent dans les paroles et les sons pour, en quelques manières théâtrales, « enchanter » les réalités ordinaires.

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Bouton Play/Pause
/
Barre d'outils