Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

SOIRÉE D’OUVERTURE | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

SOIRÉE D’OUVERTURE

Résumé

Soirée d'ouverture

lancement de saison, projections, spectacles

 

avec KompleX Kapharnaüm

le petit cowboy

les Souffleurs commandos poétiques

le Théâtre de l'Unité

Espaces sonores

le Détachement international du Muerto Coco

Sylvain Borsatti

Lilium + Tree Laurita


Informations pratiques

samedi 8 septembre - 18h
à l'Usine

sur réservation - 12-15 € - à partir de 16 ans

créations inédites, performances in situ, passes poétiques, lecture musicale, collection de spectacles courts et thématiques, projection en continu, intervention live

 

   billetterie en ligne   

 

 


Détails

À l'occasion du lancement de sa nouvelle saison, à partir de 18h, une soirée d'OUVERTURE pour apprécier l’Usine à travers une programmation qui se déroulera au cœur de son lieu de création. Une occasion de découvrir des créations originales en présence des artistes qui reflètent la diversité de la création contemporaine liée à l'espace public.

 

Avec KompleX KapharnaüM, les Souffleurs commandos poétiques, Théâtre de l’Unité, le Détachement International du Muerto Coco, Sylvain Borsatti, Espaces Sonores, Lilium + Tree Laurita

 

le petit cowboy

Ceci n’est pas une rétrospective
création - film de saison - coproduction

le petit cowboy est un collectif composé de Loran Chourrau, Erik Damiano et Elizabeth Germa. Présents aux côtés de l’Usine et des artistes accueillis tout au long de l’année, ils captent la création pour faire trace. Leur film pose un regard artistique sur la saison 17-18 de l’Usine.


Lilium + Tree Laurita
création - coproduction

Lilium réunit ici Pascal Humbert, bassiste (16 Horsepower, Détroit) et Jérémy Garat, multi-instrumentiste. Ils proposent une intervention live telle une bande originale d’un film poétique mêlant images réelles et peintures de l’artiste peintre Tree Laurita. Une création inédite née dans les confins de la Soule.

 

KompleX KapharnaüM

Rudimentaire
lecture musicale  - coproduction
Après 25 et l’espace social, L’Immobile et l’espace urbain, Rudimentaire s’intéresse à l’espace monde, dessiné depuis une quinzaine d’années par les technologies de la communication.

conception Stéphane Bonnard avec Stéphane Bonnard, régie son Raphaël Parseihan

 

les Souffleurs commandos poétiques

Franchir
performance in situ de « Laboratoire Heaume-Animal, Gesticuler une pensée du monde » - coproduction

« Franchir questionne la notion d’immédiateté. Dans cette hybridation d’espèce, Homme/animal, les poètes et les philosophes se font entendre. Nous ne jouerons pas, nous ne ferons pas spectacle, nous essaierons que quelque chose se joue de nous au cours de cette nuit d’ouverture. » O. Comte

avec les Souffleurs commandos poétiques Christophe Bonzom, Talou Calvet, Olivier Comte, Christian Esnay, Hélène Lanscotte, Julia Loyez, Thomas Laroppe et Nicolas Losson

 

Espaces Sonores

Haïkus sonores
création par Stéphane Marin - coproduction

Haïkus sonores installés et performés, auscultant et révélant la poésie indigène des espaces architecturaux de l’Usine. Une nouvelle étape de recherche autour du dispositif de création 
« )) archi_teXtures sonores (( ».

 

Théâtre de l’Unité

Chambres d’Amour
passes poétiques

« Une femme que je ne connais pas m’interpelle, Jacques, vous ne vous souvenez pas de moi, j’ai été dans votre chambre d’amour vous m‘avez fait vivre un moment exceptionnel, c’était il y a longtemps et je me souviens de chaque seconde, j’ai été émue, troublée, remuée, jamais aucun homme ne m’avait parlé comme vous l’avez fait. Oui, les chambres d’amour, c’est tout petit, c’est tout simple, mais c’est énorme. Et surtout cela ne se raconte pas, cela se vit. » J. Livchine 

accueil Hervée de Lafond, Nicole Rivier, en chambre Marie-Leïla Sekri, Catherine Fornal, Sylvie Lalaude, Gill Maurer Herde, Jacques Livchine, Fred Patois, Françoua Garrigues et Marcel Djondo

 

le Détachement International du Muerto Coco

Les Lectures [z]électroniques
collection de spectacles courts et thématiques

Huit courts spectacles hybrides et thématiques. Une caravane, un mélange de poésie contemporaine, de musique et de théâtre, une immersion dans une ambiance sonore et textuelle, le tout à base de jouets électroniques pour enfants et adultes. 

avec Raphaëlle Bouvier, Maxime Potard technique Marco Simon


Sylvain Borsatti

Chroniques instantanées
projection en continu - coproduction

« Chroniques instantanées sont des clichés exprimant le reflet de nos vies urbaines, exposant parfois des détails devenus invisibles. Parce que d’un sol pavé naîtra toujours une mauvaise herbe, une fleur. D’un mur gris fleurira toujours une inscription, un tag, une œuvre. Parce que la rue est le dernier refuge de nos libertés, de nos différences mêlées. Chroniques instantanées proposent un arrêt sur l’image de nos vies bouleversées. » S. Borsatti

 

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.