Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Saison Moondog – Jean-Brice Godet, Thomas Bonvalet, Stéphane Garin | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Saison Moondog – Jean-Brice Godet, Thomas Bonvalet, Stéphane Garin

Résumé

Saison Moondog
Jean-Brice Godet - Thomas Bonvalet - Stéphane Garin

Moondog on the streets

 

Saison Moondog est un événement musical initié par la Mairie de Toulouse et Toulouse Métropole

Informations pratiques

vendredi 31 mai 2019 à Toulouse
12h30 : Bibliothèque du Périgord
16h30 : Place Saint Sernin (devant le Musée Saint Raymond)
19h30 : Place Saint Pierre

durée : 1h - en extérieur - tout public

gratuit

   billetterie en ligne   

Résidence de création à l’Usine du 20 mai au 2 juin 2019

 


Détails

New York, hiver 1949, on entend pour la première fois d’étranges percussions émaner d’un porche le long de l’Avenue of the Americas (51st Street) ou du numéro 2 de la West 46th Street. Plus tard, au 425 West 57th Street, ces rythmes inusités tirés d’instruments improbables, accompagnent les sirènes de bateaux amarrés à un Hudson brumeux. D’autre fois encore ils marquent une pause entre deux conversations tenues à l’angle de la 51st Street et de la 6th Avenue entre des badauds et l’auteur de ces rythmes : Moondog. Pendant près de vingt-cinq ans, celui qu’on surnomma rapidement « le Viking de la 6ème Avenue », en raison de son attachement à Manhattan et de son look extravagant, accompagna le quotidien des new-yorkais en jouant, à même l’asphalte, sa musique sur des instruments de percussion de sa propre fabrication. 

Aujourd’hui les musiciens Thomas Bonvalet, Jean-Brice Godet et Stéphane Garin entendent rendre hommage aux musiques de rue imaginées par ce clochard céleste de la première heure. À l’aide d’un instrumentarium singulier conçu pour l’occasion ils se retrouvent, le temps d’une performance urbaine, dans la peau de ce génie oublié.

 

création de cette performance à l'Usine du 20 mai au 2 juin 2019

construction de plusieurs trimbas à l'Usine

Régis Friaud s'est attelé à la construction de plusieurs trimbas. Instrument inventé par Moondog dans les années 40, la trimba se compose de deux tubes en bois de formes triangulaires pourvus d'une ou deux cymbales. Le 31 mai prochain, c'est Stéphane Garin qui s'emparera de cet instrument en vue de créer avec Jean-Brice Godet et Thomas Bonvalet un concert autour de l'album "On the streets of New York".

 

 

STÉPHANE GARIN (trimba, maracas, percussions)
Stéphane Garin s’est produit au sein de l'EIC, de l’orchestre les Siècles, l'Orchestre Philharmonique de Radio France... dirigé par Pierre Boulez, Péter Eötvös, Leon Fleisher, Philippe Jordan, François- Xavier Roth... avec des musiciens, danseurs tels qu'Olivier Bernet (Persepolis B.O), Carl Craig, Pascal Comelade, Catherine Divèrres, Jean- Luc Guionnet, Julyen Hamilton, Jürg Frey (Wandelweiser), Ryoji Ikeda (Superposition), Billy Martin, Phil Niblock, Moritz Von Oswald, Tristan Perich, Christian Wolff... Fondateur de l’ensemble 0. Membre de l'OPPB dirigé par Fayçal Karoui (1er percussion solo), membre de l'ensemble Dedalus dirigé par Didier Aschour, membre de l’orchestre Les Dissonances dirigé par David Grimal, membre du collectif de recherche sonore audio-lab.
 
THOMAS BONVALET (banjo basse six cordes, métronome mécanique, diapasons, claves, frappements de pieds et de mains, cloches, fragments d’orgue à bouche, concertina, componiums, "stringin it", audio ducker, peau de tambour)
Thomas Bonvalet est un musicien autodidacte multi-instrumentiste. Bassiste puis guitariste au sein du groupe Cheval de frise (1998-2004), il se détourne peu à peu de ce dernier instrument en intégrant la podorythmie, diverses percussions et éléments mécaniques, instruments à vent, objets détournés ainsi qu’un dispositif d’amplification. Ce sont les nécessités de son projet solo ‘L’ocelle mare‘, initié en 2005, qui guident l’élaboration de cet instrumentarium.
 
JEAN-BRICE GODET (clarinettes, k7)
Après des études ponctuées par un master de recherche en informatique musicale (Université Pierre et Marie Curie / IRCAM), le clarinettiste Jean-Brice Godet devient un des musicien phare de la scène improvisée française et européenne entendu entre Paris, Berlin et New York aux côtés de personnalités aussi diverses que Bernard LubatLouis SclavisJoëlle Léandre, mais aussi Anthony BraxtonFred Frith, Jean-Luc Guionnet, Mike Ladd, Pascal Niggenkemper, les collectifs COAX, 11h11, le Tricollectif, le Collectif 2035, l’ARBF, Umlaut...
Il est aussi un des membre importants de la nouvelle scène comme en témoigne ses participations aux quatuor Watt et à l’ONCEIM ainsi qu’à Pan-G, à l’ONJ d‘Olivier Benoit et à Ping Machine le grand ensemble du prochain directeur de l’Orchestre National de Jazz, Fred Maurin. Parallèlement à ses activités de sideman il mène plusieurs projets soit strictement musicaux comme Mujô, le Quartet composé de musiciens new-yorkais et européens qu’il fonde en 2012, et Lignes de Crêtes (avec Sylvain Darrifourcq et Pascal Niggenkemper) ou mêlant des collaborations avec des artistes chorégraphiques et/ou visuels à l’instar de la collaboration du quatuor de clarinettes Watt avec la chorégraphe américaine Eleanor Bauer.
Conjointement avec ses activités de clarinettiste interprète et improvisateur, il développe depuis 2015 un travail sonore avec l’utilisation de dictaphones, de K7 et de radios, ce qui l’amène à travailler de plus en plus avec le spectacle vivant.
Après une dizaine de concerts, ce travail se concrétise sous la forme du solo Épiphanies avec un CD édité sur le label Gigantonium en mars 2018.

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Bouton Play/Pause
/
Barre d'outils