Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Ce que la vie signifie pour moi / Les Chiennes Nationales | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Ce que la vie signifie pour moi / Les Chiennes Nationales

Résumé

Les Chiennes Nationales

Ce que la vie signifie pour moi 

 

 

Informations pratiques

samedi 10 avril 2021

à 18h à Toulouse - devant le Musée des Abattoirs 

durée : 2h -  à partir de 10 ans

tarifs : tarif plein : 10€ / tarif réduit : 5€ / tarif jeunesse : 3€

 

réserver

 

 


Détails

Spectacle présenté dans le cadre du temps fort - arts en espace public de l'Usine du 13 mars au 19 juin 2021. 
 

La compagnie travaille l’adaptation de texte littéraires en espace public. Ici, un court récit de Jack London interroge l’engagement et l’état actuel des luttes sociales et politiques.

 
"Ce que la vie signifie pour moi, est un court récit, écrit au début du XX ème siècle, sous la forme d’un témoignage vif, dense, percutant au cours duquel Jack London raconte sa vie et pourquoi il est devenu du moins socialiste, sinon humaniste. En 1906, Jack London n’a que trente ans et il est déjà un écrivain au faîte de sa gloire, lui, le gosse des bas-­fonds de San Francisco, l’ancien vagabond. Guidé par une urgence d’affirmer ses choix politiques et son désir de justice sociale, il écrit Ce que la vie signifie pour moi, au moment où le système capitaliste y est alors en germe, en chantier, en construction. Il en est le témoin et l’un des acteurs. C’est un récit personnel, au style sobre, sans appel, un texte aussi engagé qu’enragé. Il accomplit ici la prouesse de marier l’autobiographie au manifeste, l’intime à l’universel.
 
Dans la continuité de la ligne artistique de la compagnie favorisant la rencontre entre œuvres littéraires et espaces publiques, Ce que la vie signifie pour nous s’inspire librement de ce court texte autobiographique. Tout comme ce livre trouvé par Jack dans la cale de son bateau « Comment naviguer ? » qui le sauvera un jour de grande tempête… Maïa Ricaud et Clémence Barbier prennent ce manifeste comme un « mode d’emploi » pour analyser « leur Monde ». Pour aller plus loin, elles s’emparent de différents matériaux actuels (romans, essais, micros-­trottoirs) qui à leur manière font écho à la vision de Jack London et rendent ainsi son écriture actuelle, vivifiante et revitalisante."
 
Découvrez l’entretien en intégralité ICI
 

Les Chiennes Nationales

Fondée en 2010, Les Chiennes Nationales portent les projets artistiques de Maïa Ricaud qui invite au grès des créations, comédien(ne)s, dramaturges, plasticien(ne)s à collaborer avec elle autour d’une œuvre littéraire (La vie devant soi, Matin brun, Le livre de l’intranquillité) ou encore d’une thématique (l’adolescence, l’amour) en écrivant et en créant des formes singulières pour l’espace public avec la littérature comme matière. Ce que la vie signifie pour moi est pensé avec Clémence Barbier. Rencontrées lors de leur formation à l’Atelier Volant (sous la direction de Jacques Nichet et Sébastien Bournac), elles observent, critiquent au sens noble du terme les dérives de notre société. Ainsi, rien de moins étonnant que vingt ans après elles se retrouvent pour écrire et faire entendre ensemble les mots de Jack London.

 

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.