Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Les Homo sapiens vous invitent à dîner / Caroline Obin | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

Les Homo sapiens vous invitent à dîner / Caroline Obin

Résumé

Caroline Obin

Les Homo sapiens vous invitent à dîner 

 

en partenariat avec La Grainerie et L'ESACTO'LIDO dans le cadre de La Nuit du Cirque 

Informations pratiques

vendredi 13 novembre à 20h30
à l'Usine 

à partir de 10 ans 

tarif plein : 10€ / tarif réduit : 5€

 

 

reporté à la saison 2021-2022


Détails

« Le projet Homo Sapiens vient de loin. Une graine qui germe dans le compost de mes entrailles depuis une dizaine d’années. Une graine qui cherche son chemin dans mon parcours de pédagogue, de théoricienne et de clown sur scène. Une graine qui, à force de préciser une pensée sur le clown, tant pratique que philosophique, à force de vouloir le définir, voit grandir en moi l’envie de choyer un lieu où l’être-clown pourrait s’incarner à l’état premier. Qu’est-ce que

le premier geste du clown ? A quoi sert l’acte originel de se grimer ? Quelle était la langue des clowns avant qu’ils ne deviennent spectacle ? A quoi ressemblait cet animal en milieu naturel, à l’état sauvage avant qu’il n’ait été domestiqué ? Qu’est-ce que fut l’aube du clown avant qu’il ne prenne la forme que nous lui connaissons ? Repartir vers la forme primitive du clown - que François Cervantès m’a transmis il y a plus de 20 ans, après lui-même l’avoir reçu dans les années

80 d’Eugène Lion, metteur en scène américain, qui l’avait quant à lui découvert chez les « chamanes » d’Amérique du sud - est peut-être le début de ce mouvement pour boucler la boucle et partir à la recherche de ce lieu incertain comme on partirait à la recherche de l’Arche perdue. Chercher une forme avec de jeunes circassiens et danseurs que j’ai formés au clown, accompagner leur mise en forme, leur geste premier à partir de la transmission d’un art du clown

dépouillé des apparats du spectacle semble donner tout son sens à cette quête. Mais encore, aborder cette aventure humaine en portant notre regard vers l’aube de notre humanité civilisée, pour ne pas dire domestiquée, pourrait être le miroir réflexif idéal pour s’interroger sur notre propre histoire d’humain. » Caroline Obin

 

Et si nous remontions aux origines de l’humanité pour trouver ce qui nous lie aux autres ?

Six clowns vous servent un dîner préhistorique sur les traces de l’évolution humaine. Entre récits philosophiques et acrobaties, le repas est partagé au coin du feu. Aussi drôles que monstrueux ou attachants, ces hommes et femmes d’un autre âge imaginent une veillée pour l’être primitif tapis en chacun de nous.

 

Ce rendez-vous est créé spécialement pour La Nuit du Cirque par Caroline Obin, clown et metteuse en scène. Depuis plus de vingt ans elle réinvente l’art clownesque, notamment avec son personnage Proserpine. L’idée d’incarner, des homo sapiens germe depuis plusieurs années : un moyen pour le corps du clown de revenir à un état premier, à un geste originel dépouillé des apparats du spectacle.

 

Cette performance d’un soir est le premier pas d’un travail au long cours qui donnera lieu à une création prévue pour 2021.

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Bouton Play/Pause
/
Barre d'outils