Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

La Ménagerie – Walk in progress | l'Usine – Centre national des arts de la rue et de l'espace public(Tournefeuille / Toulouse Métropole)

La Ménagerie – Walk in progress

Résumé

La Ménagerie

Walk in progress


Détails

Une promenade visuelle à travers le corps en mouvement 

La Ménagerie

 

Au sein de son lieu partagé, l’Usine accueille quatre structures en résidence permanente, dont La Ménagerie, spécialisée dans le cinéma d’animation. Depuis ses débuts, elle développe des interventions en espace public, pour amener cet art à la rencontre de toutes et tous. l’Usine soutient la création de Walk in progress, une performance hors les murs, interactive, visuelle et chorégraphique.


Avec cette proposition qui joue sur la temporalité réelle et cinématographique, la compagnie appelle le public à revisiter le mouvement de la marche, mouvement commun par lequel l’homme projette son action. Le réel se découpe photo après photo, au rythme de 12 images par seconde, 12 poses reconstituées devant l’objectif par les passants. Assemblées à la vitesse cinématographique, ces prises de vue donnent à voir un personnage unique, composé d’une multitude de singularités, qui marche dans le paysage.
Une mécanique, qui, rythmée par le processus technique, vient interférer l’humain, le singulier, amener poésie et créativité. La cadence imposée par la rigueur du film en stop-motion s’accélère… jusqu’au lâcher-prise. Grâce à la danse, cette suspension temporelle offre la confrontation entre la magie du film d’animation et celle du mouvement chorégraphié. Une performance, guidée par le danseur Jean-Charles Mbotti Malolo, où le corps entre en interaction avec l’image animée.

 

 

 

La Ménagerie
Collectif d’artistes et techniciens réunis autour de la pratique du cinéma d’animation, La Ménagerie infuse depuis bientôt vingt ans l’art du cinéma d’animation dans le sud-ouest de la France et au-delà. Reconnu pour son savoir-faire dans l’animation traditionnelle, ce collectif développe des projets privilégiant des démarches artistiques originales et engagées.

Structure en résidence permanente à l’Usine depuis 2008, La Ménagerie a dès ses débuts, dans un souci de sensibilisation du plus grand nombre, développé le tournage dans l’espace public de films d’animation en y associant les passants. Il s’agissait avant tout de sortir le processus d’animation des studios, invitant le spectateur à participer à la réalisation de courtes séquences à la découverte des astuces et trucages de tournage en image par image. Répondant à ce principe, plusieurs propositions ont vu le jour : Le Schmurtz, La caméra infernale, Le Flipper, La marche universelle, L’Homme est un animal mobile présenté dans le In d’Aurillac et lauréat de la bourse auteurs d’espaces (SACD), qui inscrivent pleinement l’expérience de La Ménagerie dans les arts de la rue. La Ménagerie a aussi contribué à des créations de compagnies de spectacles vivants : Le PHUN (On Sème, 2011), KompleXKapharnaüm (SPP, 2012), et le Boustrophédon (Bleu Violon, 2015), en y apportant son savoir-faire dans l’image animée. Forte de ces expériences, La Ménagerie est à présent en mesure de proposer des formes expérimentales, dédiées à l’espace public. À travers Walk in progress La Ménagerie poursuit sa démarche de croisement des formes et des domaines artistiques, pour bousculer et promouvoir les nouvelles technologies au service de l’imaginaire et de la créativité.

Veuillez patienter pendant le chargement de la page.